Image principale
Guide complet sur le Port des Appareils Respiratoires Isolants (ARI)
Conseils

Guide complet sur le Port des Appareils Respiratoires Isolants (ARI)

Date de l'actualité
Entête

Pratique cruciale pour les pompiers et sapeurs-pompiers mais également dans de nombreuses industries pour garantir la sécurité des travailleurs exposés à des atmosphères potentiellement dangereuses. Les Appareils Respiratoires isolants ou plus communément appelés ARI sont des équipements de protection individuels de classe 3, protégeant contre les risques mortels. Il permet d’intervenir dans des environnements irrespirables tels qu’une atmosphère asphyxiante, pauvre en oxygène ou toxique.

Cet article offre un guide complet, de la sélection des ARI à leur utilisation en toute sécurité.

Contenu

1. De quoi se compose un Appareil Respiratoire Isolant ?

Image
Schéma complet d'un Appareil Respiratoire isolant (ARI)

Un appareil respiratoire isolant à circuit ouvert (ARICO) est obligatoirement constitué de :

  • Une réserve d’air : une ou plusieurs bouteille(s) d’air comprimé, avec ou sans housse de protection, équipée(s) de leur robinet ;
  • Un dossard et un harnais ;
  • Un détendeur HP/MP ; haute pression (HP : 200 ou 300 bar selon les bouteilles), moyenne pression (MP : 6 ou 7 bar), équipé d’un dispositif d’échappement de l’air s’ouvrant automatiquement lorsque la moyenne pression dépasse le seuil autorisé dans le cas d’une anomalie de fonctionnement ;
  • Un flexible moyenne pression reliant le détendeur HP/MP à la SAD ;
  • Une soupape à la demande (SAD) : détendeur MP/BP ; moyenne pression (MP : 6 ou 7 bar), basse pression (BP : légèrement supérieure à 1 bar, pour maintenir une surpression dans la pièce faciale) ;
  • Un manomètre d’air comprimé pneumatique ou électronique ;
  • Un flexible haute pression reliant le détendeur HP/MP avec le manomètre ;
  • Une pièce faciale (masque complet) ;
  • Un sifflet de fin de charge.

2. Comprendre les Risques Respiratoires : un premier pas vers une sécurité optimale

Image
Comprendre les Risques Respiratoires : un premier pas vers une sécurité optimale

Le choix d'un Appareil Respiratoire Isolant (ARI) commence par une compréhension approfondie des risques respiratoires propres à votre environnement de travail. Cette première étape cruciale nécessite une analyse minutieuse des divers éléments, de la nature des substances présentes aux niveaux d'exposition en passant par les exigences spécifiques de protection.

1. Analyse des Substances Potentiellement Présentes :

Identifiez avec précision les substances auxquelles les travailleurs pourraient être exposés : particules fines, gaz toxiques, vapeurs chimiques ou même contaminants biologiques. A chaque type de risque, on doit choisir l’ARI correspondant. Par exemple, dans une usine chimique, la présence de gaz corrosifs nécessitera un type d'ARI différent de celui requis dans un environnement où les particules fines sont le principal risque, comme dans certaines industries de traitement de matériaux.

Image
Comprendre les Risques Respiratoires : un premier pas vers une sécurité optimale

2. Évaluation des Niveaux d'Exposition :

Quantifiez les niveaux d'exposition potentiels en fonction des caractéristiques de votre environnement de travail. Des outils de mesure appropriés, tels que des détecteurs de gaz, peuvent être utilisés pour surveiller en temps réel les concentrations de substances dangereuses. Ces données permettront une sélection plus précise de l'ARI et détermineront les paramètres d'utilisation optimaux.

3. Identification des Exigences de Protection :

Chaque situation de travail a des exigences de protection spécifiques en fonction des risques identifiés. Par exemple, une protection contre les gaz acides ne sera pas la même que celle nécessaire pour des niveaux élevés de poussières fines. Consultez les normes de sécurité industrielles applicables à votre secteur pour vous assurer que l'ARI choisi répond aux exigences réglementaires.

4. L'Évaluation Approfondie comme Fondation du Choix de l'ARI :

Une fois toutes ces informations recueillies, une évaluation approfondie constitue la pierre angulaire de la sélection de l'ARI. Cette évaluation devrait être effectuée en collaboration avec des experts en sécurité industrielle et des professionnels de la santé au travail.

3. Choisir le Bon Type d'ARI

Image
3. Choisir le Bon Type d'ARI

Une fois que la compréhension des risques respiratoires dans votre environnement de travail est établie, le choix du bon type d'Appareil Respiratoire Isolant (ARI) devient une étape cruciale pour garantir une protection adéquate. Les différents types d'ARI sont conçus pour répondre à des scénarios spécifiques, et il est essentiel de comprendre leurs caractéristiques pour faire un choix éclairé.

1. ARI à Adduction d'Air :

Les ARI à adduction d'air fournissent de l'air provenant d'une source externe. Ils sont particulièrement adaptés aux environnements où l'air ambiant peut être contaminé. Les travailleurs peuvent opérer dans des zones confinées ou des espaces où l'air est de mauvaise qualité. Ce type d'ARI offre une protection constante sans dépendre de la capacité limitée d'une cartouche filtrante.

2. ARI à Circuit Ouvert :

Les Appareils Respiratoires Isolants (ARI) à circuit ouvert sont des équipements de protection individuelle conçus pour fournir de l'air respirable à un utilisateur dans des environnements où l'atmosphère est potentiellement dangereuse. Ces appareils sont utilisés dans des situations où il y a un risque de contamination atmosphérique, tels que des incendies, des émanations chimiques ou des zones avec une concentration insuffisante d'oxygène.

Le terme "à circuit ouvert" fait référence au fait que l'air expiré par l'utilisateur n'est pas recyclé, mais est rejeté dans l'environnement. Dans un ARI à circuit ouvert, l'utilisateur inspire de l'air provenant d'une source extérieure, souvent à partir de bouteilles d'air comprimé, et l'air expiré est expulsé directement à l'extérieur sans être réutilisé. Cela permet de maintenir une atmosphère propre à l'intérieur du masque ou du casque, fournissant ainsi une protection adéquate à l'utilisateur contre les contaminants présents dans l'air ambiant.

Image
3. Choisir le Bon Type d'ARI

3. ARI à Circuit Fermé :

Les ARI à circuit fermé sont conçus pour réutiliser l'air expiré après l'avoir filtré. Ils sont efficaces dans des environnements où l'oxygène peut être limité, comme dans des espaces confinés. Cependant, ils nécessitent une surveillance étroite pour éviter une accumulation de dioxyde de carbone (CO2) à des niveaux dangereux.

4. ARI Autonome :

Les ARI autonomes, ou appareils respiratoires autonomes (ARA), sont des dispositifs indépendants qui fournissent de l'air respirable en autonomie. Ils sont utilisés dans des situations où l'approvisionnement en air externe est limité ou inexistant, comme lors de sauvetages en espace confiné. Les ARA offrent une mobilité maximale, mais leur durée d'utilisation est limitée par la capacité de leur réservoir d'air.

5. Sélection en Fonction des Risques Spécifiques :

Le choix entre ces types d'ARI dépend largement des risques spécifiques identifiés lors de l'évaluation des risques respiratoires. Par exemple, dans des environnements où les concentrations de gaz toxiques sont élevées, un ARI à circuit fermé ou un ARA peut être préférable. D'autre part, pour des situations où la qualité de l'air ambiant est compromise, un ARI à adduction d'air peut être la meilleure option.

4. Assurer un Ajustement Parfait :

Image
4. Assurer un Ajustement Parfait :

Un ARI mal ajusté peut compromettre la sécurité du travailleur. Il est essentiel de suivre scrupuleusement les procédures d'ajustement fournies par le fabricant. Des essais d'ajustement (ou fit tests) réguliers garantissent une étanchéité adéquate et une protection optimale.

1. Suivre les Procédures d'Ajustement du Fabricant

2. Réaliser des Essais d'Ajustement Réguliers

3. Ajuster en Fonction des Changements Physiques

4. Personnaliser l'Ajustement

5. Éduquer sur l'Importance de l'Ajustement

6. Tenir Compte des Différences Anatomiques

7. Monitorer et Documenter

En conclusion, l'ajustement adéquat des ARI est une étape cruciale pour garantir une protection respiratoire efficace. La formation, la sensibilisation et une vigilance constante sont les clés pour maintenir un ajustement parfait tout au long de l'utilisation des ARI dans des environnements de travail potentiellement dangereux.

> Pour en savoir plus sur les différents types de tests : Cliquez ici !

5. Compatibilité avec les Autres Équipements :

La compatibilité des sangles des Appareils Respiratoires Isolants (ARI) avec d'autres équipements de protection individuelle (EPI) est un aspect crucial pour assurer la sécurité et le confort des travailleurs. Il est essentiel que l'ARI puisse être porté de manière sécurisée et efficace, même en présence d'autres équipements nécessaires dans des environnements de travail spécifiques. Voici comment aborder la vérification de la compatibilité avec d'autres équipements :

1. Évaluation des Équipements Simultanés : Identifiez les autres EPI que les travailleurs peuvent être amenés à porter en même temps que l'ARI. Cela peut inclure des lunettes de protection, des casques, des combinaisons de protection, etc...

2. Assurance de l'Ajustement Sécurisé : Vérifiez que les sangles de l'ARI peuvent être ajustées de manière à garantir un ajustement sûr du masque facial malgré la présence d'autres équipements. Assurez-vous qu'il n'y a pas de conflits entre les sangles et les éléments des autres EPI.

3. Adaptabilité des Sangles : Certaines sangles d'ARI offrent des options d'ajustement pour s'adapter à différentes configurations d'autres équipements. Assurez-vous de connaître ces fonctionnalités et de les utiliser correctement pour optimiser l'ajustement.

4. Évaluation des Points de Contact : Examinez attentivement les points de contact entre les sangles de l'ARI et les autres EPI. Il est crucial que ces points de contact ne créent pas d'inconfort excessif, de points de pression ou d'interférences qui pourraient compromettre l'efficacité de l'ARI.

5. Sélection d'EPI Compatibles : Lors de la sélection d'autres EPI, tenez compte de leur compatibilité potentielle avec l'ARI. Optez pour des équipements qui sont conçus pour être portés simultanément avec des appareils respiratoires et qui n'entravent pas le bon ajustement.

6. Formation sur l'Ajustement Combiné : Formez les travailleurs sur la manière correcte d'ajuster les sangles de l'ARI en tenant compte de la présence d'autres équipements. Cela inclut des démonstrations pratiques sur l'ajustement des sangles pour garantir un ajustement sûr même avec d'autres EPI.

7. Essais Pratiques : Encouragez les travailleurs à effectuer des essais pratiques en portant simultanément l'ARI et d'autres EPI qu'ils peuvent utiliser dans leur environnement de travail. Cela permet de détecter tout problème d'ajustement ou d'incompatibilité.

8. Personnalisation des Sangles : Certains modèles d'ARI offrent des options de personnalisation des sangles pour s'adapter à des configurations spécifiques. Utilisez ces options pour optimiser l'ajustement en fonction des besoins individuels des travailleurs.

9. Retours d'Expérience des Utilisateurs : Encouragez les travailleurs à fournir des retours d'expérience sur l'ajustement combiné de l'ARI avec d'autres EPI. Ces informations peuvent être précieuses pour ajuster les procédures et sélectionner des équipements plus compatibles.

10. Incorporation dans les Procédures de Sécurité : Intégrez la vérification de la compatibilité avec d'autres équipements dans les procédures de sécurité standard. Assurez-vous que cette vérification est effectuée systématiquement avant chaque utilisation de l'ARI.

En garantissant la compatibilité des sangles d'ARI avec d'autres équipements, vous assurez que les travailleurs peuvent bénéficier d'une protection respiratoire optimale sans compromettre leur sécurité globale. Cette approche proactive contribue à une utilisation efficace des ARI dans des conditions de travail variées.

6. Entretien Régulier des ARI :

Image
6. Entretien Régulier des ARI :

Des ARI bien entretenus sont essentiels pour assurer leur bon fonctionnement. Suivez les recommandations du fabricant pour l'entretien, y compris le nettoyage, le remplacement des pièces usées et les inspections régulières. Un programme d'entretien préventif garantit la fiabilité des ARI.

Le Remplacement des Pièces d'Usure

Le remplacement régulier des pièces d'usure des Appareils Respiratoires Isolants (ARI) est une pratique essentielle pour maintenir la performance optimale de l'équipement et garantir la sécurité des travailleurs. Les pièces d'usure subissent naturellement une détérioration au fil du temps, et leur remplacement en temps opportun contribue à éviter les défaillances potentielles. Voici comment aborder cette étape cruciale :

1. Identifier les Pièces d'Usure

2. Suivre les Recommandations du Fabricant

3. Cycle de Remplacement des Filtres

4. Vérification des Joints d'Étanchéité

5. Remplacement des Membranes

6. Inspection des Sangles et des Boucles

7. Vérification des Valves

8. Stocker des Pièces de Rechange

9. Formation sur le Remplacement des Pièces

10. Tenir un Registre de Remplacement

Le remplacement régulier des pièces d'usure est un investissement dans la sécurité des travailleurs. En intégrant cette pratique dans un programme d'entretien préventif global, vous assurez la fiabilité continue des ARI et la protection optimale des personnes exposées à des environnements potentiellement dangereux.

Image
Vérifications ARI régulières

Les Vérifications régulières

L'arrêté du 19 mars 1993 stipule l'obligation de soumettre tout Équipement de Protection Individuelle (EPI) à des vérifications périodiques au moins une fois tous les 12 mois. Ces contrôles visent à détecter promptement toute détérioration pouvant entraîner un accident ou une situation dangereuse. Ils doivent être effectués par une personne compétente, et les résultats du contrôle annuel doivent être consignés dans un registre de sécurité, accessible aux services de contrôle et de prévention. Ce registre doit comporter des informations telles que le modèle de l'EPI, son numéro de série et année de fabrication, la date d'achat et de première utilisation, ainsi que le nom de l'utilisateur en cas d'attribution nominative. La réalisation de ces opérations peut s'avérer contraignante pour certaines entreprises qui ne disposent pas toujours de personnel formé pour assurer le suivi et la vérification des EPI de catégorie 3.
Chez BE ATEX, nous vous suivons tout au long de la durée de vie des équipements : préconisation, installation et mise en place, contrôle/vérification annuel, réparation et remplacement des pièces d'usure.

Formation et Sensibilisation : Éduquer pour une Utilisation Efficace des ARI

Toute personne devant porter un appareil respiratoire isolant autonome dans le cadre de son activité professionnelle doit au préalable avoir reçu une formation au port et à l'utilisation des ARI : article R4323-104, décret 2008-204 du 7 mars 2008 relatif à l'utilisation des équipements de protection individuelle.
⇒ En savoir plus sur l'article R4323-104 relatif à la formation au port des ARI

 

Le port des Appareils Respiratoires Isolants est un aspect critique de la sécurité au travail. Notre mission : vous fournir des conseils approfondis et des équipements fiables renforce la confiance des entreprises dans leur capacité à protéger leurs travailleurs. Un engagement envers la sécurité respiratoire contribue non seulement à la conformité réglementaire mais, surtout, à la protection de la vie humaine.

Titre du push

Nos articles recommandés

Image
 Conseils Pourquoi entretenir ses appareils de protection respiratoire ?
Contenu

 Conseils Pourquoi entretenir ses appareils de protection respiratoire ?

Image
Tout savoir sur les Tests d’ajustement, d’étanchéité et de vérification en protection respiratoire
Contenu

Tout savoir sur les Tests d’ajustement, d’étanchéité et de vérification en protection respiratoire

Image
Lavage et désinfection des EPI contaminés
Contenu

Lavage et désinfection des EPI contaminés