Image principale
Tout savoir sur les Tests d’ajustement, d’étanchéité et de vérification en protection respiratoire
Conseils

Tout savoir sur les Tests d’ajustement, d’étanchéité et de vérification en protection respiratoire

Date de l'actualité
Entête

La protection respiratoire joue un rôle crucial dans de nombreux environnements professionnels. Afin d'assurer une efficacité optimale des équipements de protection respiratoire (EPR), des tests de vérification, d'étanchéité et d'ajustement sont essentiels. Cet article explore l'importance de ces tests et leur rôle dans le maintien d'un environnement de travail sûr.

Contenu

Quelques rappels

Image
Quelques rappels

Avoir une protection respiratoire c’est bien mais le chemin vers une bonne protection ne s’arrête pas là… En effet, si mettre les protections collectives nécessaires n’est pas suffisant, il faut mettre en place des protections individuelles.

Pour chaque type de protection, il y a un processus de choix afin de trouver la protection adaptée à chacun et à chaque situation de travail. En protection respiratoire, voici les paramètres :

  1. les paramètres liés aux polluants (teneur en oxygène, nature et concentration des polluants …)
  2. le niveau de protection requis
  3. les paramètres liés aux conditions d’utilisation.
  4. les essais d’ajustements ou fit tests an anglais (obligatoire pour la protection vis-à-vis des fibres d’amiante)

Et c’est là que tout se complique, quelle est la différence entre les tests d’ajustement, les tests d’étanchéité et les tests de vérification ? Comment faire ? Lesquels sont obligatoires ou non ?

Dans cet article, on explorera les différents types de test d'ajustement, d'étanchéité et de vérification.

Qu'est-ce que le test d'ajustement ?

Image
test d’ajustement

Le test d’ajustement, également appelé Fit test en anglais, correspond à un ajustement correct de l'EPR. Ce test est tout aussi important que son étanchéité. Les tests d'ajustement s'assurent que le masque ou le respirateur est correctement positionné sur le visage de l'utilisateur, garantissant ainsi une protection maximale. Il s’agit d’un test qui va permettre de tester différents types et modèles de masques afin de choisir celui qui est le plus adapté à chaque personne. Le but est de vérifier que le masque est bien adapté à la morphologie du porteur et bien étanche pour éviter un risque de fuite du contaminant vers l’intérieur du masque ainsi que l’apparition de buée sur les lunettes. Ces essais se réalisent sur :

  • Les masques complets
  • Les demi-masques
  • Les demi-masques filtrants

Ces tests visent à éliminer les erreurs d'ajustement qui pourraient compromettre l'efficacité de l'EPR. Ils doivent se faire initialement lors du choix de l’appareil puis périodiquement pour vérifier que la protection est toujours adaptée à la personne. Ils doivent également se faire lors de toute modification de la pièce faciale ou de changement physique du porteur.

En effet, l’étanchéité du masque ou du demi-masque peut être rompue par une barbe, une moustache, des favoris, des cicatrices, des éruptions cutanées, des branches de lunettes, des bijoux, des coiffures. Dans ces cas précis, s’il n’est pas possible d’obtenir un ajustement correct, il est préférable d’utiliser des cagoules ou des casques pour atteindre le niveau de protection requis.

Selon la norme ISO 16972, ce protocole spécifique va déterminer de manière qualitative, ou quantitative, la capacité individuelle à obtenir une étanchéité correcte avec une pièce faciale ajustée relevant d’une marque, d’un modèle et d’une taille spécifique.

Obligation ? Ce test est obligatoire pour toute activité liée à l’amiante

Qui fait ce type de test ?  Des sociétés spécialisées dans le désamiantage > https://www.cbs-groupe.fr/

Qu'est ce que le d'étanchéité ?

Image
test étanchéité

Le test d’étanchéité est un test qui s'effectue après un test d’ajustement réussi. Le but de ce test est de vérifier que le dispositif respiratoire est correctement porté à chaque mise en place : on vérifie l’étanchéité du masque sur le visage du porteur. L'étanchéité d'un masque ou d'un respirateur est crucial pour empêcher les contaminants de pénétrer. Les tests d'étanchéité évaluent la capacité de l'EPR à former un joint hermétique sur le visage de l'utilisateur. Il doit être réalisé en routine à chaque fois que le masque est mis en place.

ATTENTION : ce test ne peut pas se substituer aux tests d’ajustement !

 

Test d’étanchéité à pression négative (source ED 6273 de l’INRS)

Mode opératoire :

  1. Mettre le masque complet ou demi-masque en ajustant les sangles ou les élastiques
  2. Obturer le filtre ou la surface filtrante avec les mains ou un film plastique
  3. Inhaler et retenir sa respiration quelques secondes

Test réussi : Le masque tend à se plaquer sur le visage. Dans le cas contraire, le masque doit être réajusté et l’essai recommencé.

 

Test d’étanchéité à pression positive (source ED 6273 de l’INRS)

Mode opératoire :

  1. Test à effectuer après le test d’étanchéité négative
  2. Obturer le filtre ou la surface filtrante avec les mains ou un film plastique
  3. Souffler légèrement de l’air dans le masque

Test réussi : Le masque bombera légèrement. Dans le cas contraire, le masque doit être réajusté et l’essai recommencé

NB : Certains types de pièces faciales ne permettent pas de réaliser ces essais, il faut alors se référer aux instructions du fabricant.

Qu'est ce le test de vérification ?

Image
Test de vérification

Les tests de vérification sont la première étape pour garantir que l'équipement de protection respiratoire (EPR) fonctionne correctement. Ces tests consistent à inspecter visuellement l'EPR, à vérifier l'intégrité des composants et à s'assurer qu'il répond aux normes de sécurité en vigueur.

Pour faire un test de vérification, il faut être équipé des appareils de vérification nécessaires et des données fournies par le fabricant du masque.

A l'issue de ce test, notre technicien agréé vous délivre un certificat de conformité lié à l'appareil.

Obligation ?

Selon l’arrêté du 19 mars 1993 qui liste les équipements de protection individuelle qui doivent faire l’objet de Vérification Générale Périodique : La vérification d’un masque de protection respiratoire est obligatoire.

Ce texte précise que les appareils de protection respiratoire doivent faire l’objet d’une vérification depuis moins de 12 mois au moment de leur utilisation. C’est arrêté est rappelé par le code du travail dans l’article R4323-99.

Qui fait ce type de test ?  Des sociétés spécialisées dans la maintenance des EPI > https://www.be-atex.com/maintenance
 

Ce qu'il faut savoir également en protection respiratoire :

La Norme et la Réglementation

Il est impératif de se conformer aux normes et réglementations en vigueur lors de la réalisation de tests de protection respiratoire. Les organismes de réglementation spécifient les procédures et les fréquences recommandées pour ces tests, assurant ainsi un niveau élevé de sécurité dans les milieux de travail.

La Formation des Utilisateurs

Une formation adéquate des utilisateurs sur la façon de réaliser ces tests est tout aussi essentielle. Les travailleurs doivent comprendre l'importance de ces procédures et être capables de les effectuer correctement. Une sensibilisation accrue contribue à la prévention des accidents liés à une protection respiratoire défectueuse.

En Conclusion

Les tests de vérification, d'étanchéité et d'ajustement en protection respiratoire sont des éléments fondamentaux pour garantir une protection efficace sur le lieu de travail. En investissant dans ces processus, les entreprises démontrent leur engagement envers la sécurité des travailleurs. En fin de compte, des EPR bien entretenus et correctement ajustés sont la clé pour assurer un environnement de travail sain et sécuritaire.

FORMULAIRE DE CONTACT

group-field

group-field-second