Image principale
Choix de la protection antichute
Conseils

Comment choisir sa protection antichute ?

Entête

Harnais antichute, Ceinture antichute, Point d’ancrage, Longe avec absorbeur d’énergie, Antichute à rappel automatique, Antichute mobile sur support d’assurage vertical ...

Difficile de se retrouver tellement il existe de marques et de modèles pour chaque utilisation. Vous trouverez ci-dessous un guide exhaustif pour trouver les bons éléments.

Contenu

Quelles sont les étapes à suivre avant de choisir un EPI ?

ÉTAPE 1 : Empêcher la chute. Pour cela, il faut modifier l’équipement pour supprimer le travail en hauteur.

ÉTAPE 2 : Si ce n’est techniquement pas possible, il faut alors prévoir des installations permanentes pour l’accès à la zone de travail tels que les escaliers, passerelles ou plateformes de travail ou des accès temporaires tels que des échafaudages, filets en sous face, les plateformes suspendues ...

ÉTAPE 3 : En dernier recours, il faut mettre en place des Équipements de Protection individuelle tels que des harnais et points d’ancrage, des systèmes d’arrêt de chute ou des systèmes de restrictions d’accès (nécessite une formation et un entrainement au port de l’équipement).

Les équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur

Image
Protection antichute
Protection antichute

Comme tout EPI, il est nécessaire de mettre en place des solutions de protection collective avant la mise en place de toute protection individuelle.

L’équipement que vous devez utiliser dépend de votre environnement de travail en hauteur. Contre les risques de chutes, il existe plusieurs solutions :

  • les systèmes d’arrêt de chute
  • les systèmes de retenue
  • les systèmes de maintien au poste de travail

Les équipements sont définies par des normes européennes et doivent impérativement être soumis au marquage CE.

1- Les systèmes d’arrêt de chutes

Le but est d’arrêter la chute et d’assurer la suspension de l’opérateur après l’arrêt de la chute. Ils se composent d’un point d’ancrage, d’un harnais antichute et d’un système de liaison.

> Point ancrage : Norme NF EN 795

Il  doit être suffisamment résistant pour arrêter puis retenir l’opérateur en cas de chute. Lors du choix du point d’ancrage, il est primordial de vérifier la structure d’accueil : il faut celle-ci soit suffisamment résistante (bâtiment, structure métallique, pylône ...)

Pour bien choisir son point d’ancrage, il faut :

  • Étape 1 : Vérifier la résistance statique du point d’ancrage > 12kN
  • Étape 2 : Vérifier la hauteur d’installation : suffisamment haut par rapport au 1er obstacle potentiel en cas de chute
  • Étape 3 : Choisir de la préférence un point d’ancrage situé au-dessus de la tête pour éviter les risques d’effet pendulaire

 

Image
protection antichute

> Harnais antichute : Norme NF EN 361

Ce sont des dispositifs de préhension du corps obligatoire utilisé dans les systèmes d’arrêts de chute. Ils sont constitué de sangles, boucles et autres éléments disposés de sorte que le harnais puisse être ajusté de manière appropriée sur le corps d’une personne afin de maintenir le porteur durant la chute et de répartir au mieux les efforts engendrés par l’arrêt de la chute.

Pour bien choisir son harnais, le plus important est de bien choisir son équipement en fonction du travail à effectuer et de l’environnement. Ensuite, pour avoir un harnais ou une ceinture bien ajustée, il faut définir ma taille et mon poids :

Image
Grille des tailles

> Les liaisons antichute

Longe avec absorbeur d’énergie : Norme NF EN 355
Ce système de liaison est constitué d’une longe de 2m de longueur maximale et de 2 connecteurs.
Condition d’utilisation : sur un point d’ancrage fixe, la longe doit comporter un absorbeur d’énergie.

Antichute à rappel automatique : Norme NF EN 360
Système de liaison composé d’une longe rétractable enroulée sur un tambour comportant un système automatique de tension et de rappel ainsi que d’une fonction de blocage automatique en cas de chute.
Condition d’utilisation : Cône vertical de 30° maximum sous le point d’ancrage.

Antichute mobile sur support d’assurage vertical :
Système de liaison constitué d’un support d’assurage verticale (câble métallique, corde synthétique, rail métallique, ...) sur lesquels se déplace, sans intervention manuelle à la montée comme à la descente, un coulisseau mobile associé au support. Il y a blocage automatique du coulisseau sur le support en cas de chute.
Condition utilisation : adapté pour le déplacement vertical comme la progression sur une échelle.

2 - Les systèmes de retenue

Ils sont destinés à limiter les mouvements de l’utilisateur afin de l’empêcher d’atteindre des zones où une chute pourrait se produire. Il n’est pas capable d’arrêter ou empêcher l’utilisateur de glisser ou de tomber contrairement au système d’arrêt de chutes.
Conformément à la norme NF EN 358, il est composé d’une ceinture ou un harnais et une longe dont on peut choisir la longueur pour rendre la chute impossible.

Pour bien choisir sa longe de retenue, il faut :

  • Choisir la longueur permettant d’évoluer en sécurité sans gêner l’utilisateur
  • Définir le type d’utilisation, si c’est pour une utilisation occasionnelle ou de courte durée ou une utilisation régulière ou de longue durée

Le connecteur - autre élément important - est l’élément de connexion entre la longe et le harnais, il faut donc bien faire son choix :

Matière
  • Acier pour les conditions difficiles ou pour connecter les structures métalliques
  • Aluminium si on privilégie la légèreté comme dans le cas de sauvetage
Forme
  • Ovale pour des équipements ayant 2 points en appui sur le connecteur (poulie à flasque)
  • Asymétrique car il permet le bon positionnement entre 2 composants connectés
  • Grande Taille pour se connecter sur des structures métalliques ou de grosses dimensions
Ouverture
  • Grande ouverture pour être utiliser comme élément d’ancrage sur une structure
Système d’ouverture ou de fermeture 
  • Verrouillage à vis pour des manipulations occasionnelles
  • Verrouillage automatique pour des manipulations fréquentes

3 - Les systèmes de maintien au poste : NF EN 363, NF EN 795

Le système de maintien au poste permet de travailler en appui ou en suspension. Il est nécessaire d’évaluer la nécessité d’utiliser conjointement un système d’arrêt des chutes avec ce système. Il se compose d’un harnais antichute complet avec ceinture de maintien et d’un point ancrage.

Les dispositifs de maintien et de suspension ne sont pas conçus pour l’arrêt d’une chute. Un dispositif antichute doit être utilisé en complément.

Image
Système de maintien
Titre du push

Découvrez nos autres articles

Image
epi
Contenu

Les normes pour les équipements de protection antichute

Image
hauteur
Contenu

Le travail en hauteur : risque, cadre réglementaire et prévention

Image
antichute
Contenu

Pourquoi vérifier et entretenir ses appareils de protection antichute ?