Image principale
Comment réduire le risque Covid-19 par la mesure du CO₂ ?
Conseils

Comment réduire le risque Covid-19 par la mesure du CO₂ ?

Date de l'actualité
Entête

Plusieurs études démontrent que la COVID-19 se propage par les aérosols. C’est pourquoi l’un des gestes barrières est la bonne ventilation des espaces clos. Mais la plupart du temps, il n’est pas mis en œuvre ou pas assez souvent pour que ces aérosols puissent être évacués.

La mesure CO est un indicateur intéressant pour le contrôle de la qualité de l’air. Découvrez pourquoi dans notre article et nos solutions pour réduire le risque de transmission.

Contenu

Pourquoi les aérosols sont un vecteur possible à la transmission de la COVID-19 ?

Image
Pourquoi les aérosols sont un vecteur possible à la transmission de la COVID-19 ?
Pourquoi les aérosols sont un vecteur possible à la transmission de la COVID-19 ?

Il existe différents modes de transmission de la COVID-19 :

  • par projection de gouttelettes (comme les postillons) contaminées par une personne porteuse
  • par contact direct physique (poignée de mains, accolade, bises) par une personne porteuse
  • par contact indirect (via des objets ou des surfaces contaminées) par une personne porteuse
  • par l'air dans un espace confiné et notamment les aérosols*

* Les aérosols sont des gouttelettes de petites tailles (en moyenne 5 µm). Ils sont libérés lorsque l’on parle, chante, tousse ou éternue. Ces particules peuvent rester infectieuses jusqu’à 3h et rester dans l’air jusqu’à 9 minutes en raison de leurs petites tailles. C’est pourquoi les aérosols représentent l’une des voies de transmission possibles de la COVID-19.

C'est grâce à l'identification des ces modes de transmission que les gestes barrières ont été mis en place.

Pourquoi la mesure du CO₂ est un bon indicateur de la qualité de l’air ?

Image
Rappel des gestes barrières
Rappel des gestes barrières

La plupart des gestes barrières sont connus mais ils sont plus ou moins bien appliqués. Par exemple, la ventilation des pièces : quand savoir si il faut ouvrir ou non les fenêtres et pendant combien de temps ?

En respirant, nous expirons du CO dans l’air ambiant. Une concentration élevée de CO dans la pièce peut être liée à une augmentation de la concentration bactérienne ainsi qu'à une augmentation des taux d'infection. C’est pourquoi la mesure de ce taux est intéressante car un taux élevé indique donc que le renouvellement de l’air est insuffisant ainsi que les aérosols susceptibles de contenir le virus sont en suspension dans l’air ambiant.

Afin de protéger durablement toutes les personnes présentes dans des espaces clos pendant une période prolongée contre les infections par le COVID-19 et d'autres maladies infectieuses, il convient d'aérer régulièrement. C'est pourquoi l'Office fédéral de l'environnement recommande officiellement une ventilation à partir de 1 000 ppm (ppm = partie par million, soit des volumes par million de pièces).

On a testé pour vous : le feu de signalisation CO₂

Les mesures sanitaires nous imposent de faire au maximum du  télétravail. Cependant, il est parfois nécessaire de voir physiquement ses collègues - même masqués - afin de continuer nos activités et de vous apporter une qualité de service que vous connaissez. Mais il faut que cela reste productif et convivial dans les meilleures conditions de sécurité. 

C’est pourquoi nous recherchions une solution simple et efficace pour nos locaux (salle de réunion, atelier, bureau) pour améliorer la sécurité, la concentration et les performances de tous.

 

Simple d’utilisation

Image
Colonne tricolore pour la mesure CO₂ contre COVID
Colonne tricolore pour la mesure CO₂ contre COVID

Il suffit de brancher l’unité d’alimentation de la colonne et d’attendre l’auto-calibration de l’appareil pour que le feu de signalisation CO soit opérationnel. L’appareil mesure et avertit lorsqu’il y a trop de CO et qu’il y a un risque de propagation du virus.

Pas besoin de formation, tout le monde connait le principe du feu tricolore. C'est simple et facile à comprendre par tous :

  • Rouge : il faut sortir de la pièce et aérer. Il n’est possible de revenir que lorsque le feu est vert.
  • Jaune : Il faut aérer/ventiler la pièce car nous avons atteint la limite recommandée par l’Office fédéral de l’environnement
  • Vert : Tout va bien !

Les LED sont bien visibles à 360° même dans des pièces très lumineuses donc si les LED rouge ou orange s'allument : il faut agir !

Où placer la colonne ?

Image
Où placer la colonne ?
Où placer la colonne ?

Idéalement, le feu de signalisation de CO doit être placé au centre de la pièce, c'est-à-dire pas trop près de la fenêtre et à moins de 2 mètres du sol. Étant donné que le dioxyde de carbone se répartit de manière assez uniforme dans la pièce, un seul feu de signalisation suffit pour la plupart des pièces. Deux feux de signalisation sont recommandés dans les grandes salles de conférence ou les salles de sport.

C’est ainsi que nous avons testé et adopté la colonne de signalisation CO !

 

> Découvrez la Fiche technique
> Contactez- nous en cliquant ici !

La preuve en image

Notre retour d'expérience lors de la réception des feux de signalisation :

  • Il suffit de brancher la colonne sur une alimentation / prise 220V classique
  • Le feu vert se met à clignoter pendant quelques minutes pour calibrer l'appareil
  • Lorsque le feu vert ne clignote plus : c'est opérationnel !

Dans les locaux de BE ATEX, nous avons placé les feux tricolores dans nos salles de réunion, dans notre open-space, dans notre salle de pause ;-)

Image
La réception chez BE ATEX